Résumé du projet

Le programme Erasmus+ vise à encourager le développement d’un apprentissage transnational de haute qualité basé sur le travail (TWBL) à travers l’Europe et à augmenter le nombre de participants. L’idée de MobMan TWBL vient de la recherche et de l’observation que la gestion de TWBL peut être un processus intimidant et chronophage et que les ressources actuellement disponibles ne sont pas aussi utiles ou pertinentes qu’elles pourraient l’être, décourageant ainsi les établissements d’enseignement et de formation d’offrir ce type d’expérience à leurs étudiants.

Il y a donc un écart entre ce dont les institutions ont besoin pour gérer le TWBL et ce qui est actuellement disponible en termes de ressources. En outre, si le nombre de ceux qui entreprennent une période d’apprentissage en alternance commence à augmenter, il y aura un besoin encore plus grand d’un outil de gestion de la mobilité qui permette une utilisation efficace et efficiente du temps par le personnel qui organise ces possibilités d’apprentissage sur le lieu de travail.

Le projet MobMan TWBL réunit 5 partenaires de 4 Etats membres de l’UE et vise à combler cette lacune en produisant une plateforme de gestion de la mobilité conviviale et adaptable pour faciliter la gestion de TWBL.

La plate-forme sera une ressource open-source complète pour la gestion de la signification transnationale basée sur le travail. Il permettra de regrouper toutes les informations nécessaires en un seul endroit et de produire facilement des documents clés sur mesure.

Il y aura un module de formation, permettant aux utilisateurs de développer leurs connaissances des fonctionnalités de la plate-forme et en particulier de l’interface et du générateur de documents. Il y aura également un guide de l’utilisateur interactif pour aider les utilisateurs à utiliser les éléments clés de la plate-forme et permettre une utilisation autonome par les établissements d’enseignement et de formation, les centres d’orientation professionnelle et d’emploi, les associations et les entreprises privées, indépendamment ou en tant qu’outil dans le cadre des programmes TWBL existants.

Ces ressources peuvent être utilisées sur des ordinateurs individuels et aussi via des serveurs pour plusieurs utilisateurs, améliorant ainsi la transparence, l’utilité et l’accessibilité.  Ils seront open source et librement consultables et téléchargeables via la plateforme web MobMan TWBL et disponibles dans les 4 langues du projet.

Ces matériels peuvent être adaptés aux besoins de groupes cibles spécifiques.  Ils permettront aux écoles, aux universités, aux établissements de formation et aux prestataires de services de mobilité de gérer un apprentissage en milieu de travail de haute qualité avec une utilisation plus efficace du temps. Le projet contribue ainsi à l’utilisation généralisée de ressources, de méthodes de travail et de formation innovantes pour les formateurs et les enseignants.

La plate-forme MobMan TWBL fournira également un parcours de validation des qualifications, des objectifs d’apprentissage et des résultats d’apprentissage. Il sera compatible avec les outils et méthodes déjà existants développés et promus par l’UE, tels que Europass CV et ECVET.

La plate-forme sera testée par au moins 10 organisations et les partenaires du projet sur un groupe témoin de 100 stagiaires qui effectueront un stage transnational d’une durée de 3 semaines à 6 mois dans 100 entreprises d’accueil, ainsi que par les partenaires du projet à travers leurs réseaux pour des stages supplémentaires à gérer pendant toute la durée du projet. Certains de ces placements impliqueront des jeunes qui ne participeraient généralement pas à la mobilité transnationale, y compris ceux issus de milieux socio-économiques défavorisés. On s’attend à ce que MobMan TWBL propose jusqu’à 600 stages transnationaux, impliquant jusqu’à 25 établissements d’enseignement et prestataires de formation professionnelle, jusqu’à 500 entreprises d’accueil et jusqu’à 30 autres parties intéressées, telles que les administrations publiques locales.

La promotion de l’apprentissage par le travail se fera donc à trois niveaux. Tout d’abord, le nombre d’établissements de formation qui offrent le TWBL à leurs stagiaires. Deuxièmement, sur le nombre de stagiaires qui entreprennent un TWBL. Troisièmement, cette augmentation de la participation améliorera la pertinence de l’offre d’apprentissage sur le marché du travail, facilitant également l’apprentissage formel et non formel et leur validation. Des systèmes d’éducation et de formation performants qui incluent le TWBL fournissent aux personnes les compétences requises par le marché du travail et l’économie, tout en leur permettant de jouer un rôle actif dans la société et d’atteindre l’épanouissement personnel.

Le projet MobMan TWBL permettra d’accroître l’impact des stages transnationaux, ce qui apportera une valeur ajoutée au CV d’un stagiaire et améliorera ainsi l’employabilité en aidant à développer les compétences requises par les entreprises. Cela peut contribuer à améliorer la qualité de la main-d’œuvre et à promouvoir le développement économique au sein de l’Union européenne.

Un autre avantage prévu à long terme est de faciliter le renforcement des partenariats entre les secteurs de l’éducation et des affaires en augmentant l’implication et l’appropriation des entreprises d’accueil dans le processus d’apprentissage en milieu de travail.

Pour reprendre les mots de l’Américain Tom Freston : ” L’innovation, c’est prendre des choses qui existent déjà et les assembler d’une nouvelle façon “. C’est ce que nous espérons atteindre grâce au projet MobMan TWBL.